L'AEFE

L'Agence pour l'Enseignement Français à l'Étranger

L’Etat Français apporte son concours aux lycées français à l’étranger

par l’intermédiaire d’un établissement public national, l’AEFE, Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger. Fondée en 1990, l’AEFE dépend du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

Ses missions sont :

  • D’assurer à l’étranger le service public d’éducation pour les enfants français.
  • De contribuer au rayonnement de la langue et de la culture françaises en particulier par l’accueil d’élèves étrangers.
  • De participer au renforcement des relations de coopération entre les systèmes éducatifs français et étrangers.
  • D’aider les familles à supporter les frais de scolarité, notamment par l’octroi de bourses aux enfants français.

De promouvoir les résultats des élèves étrangers par l’octroi de bourses d’excellence.L’AEFE gère directement 71 des établissements scolaires français à l’étranger. Ces établissements, dits en gestion directe, sont la transposition à l’étranger des établissements publics français.

Elle a passé convention avec 197 autres établissements, gérés par des associations à statut privé étranger (associations de parents d’élèves le plus souvent) ou par des associations métropolitaines comme l’Alliance Française ou la Mission Laïque Française.

Dans ces établissements en gestion directe ou conventionnés, l’AEFE peut :

  • Affecter et rémunérer des personnels titulaires du ministère de l’Éducation Nationale.
  • Attribuer des subventions pour la formation continue, le projet d’établissement, le fonctionnement, les investissements ; verser des bourses aux enfants français.

L’AEFE n’a pas de lien juridique avec 141 des établissements scolaires français à l’étranger. Dans ces établissements, dits non conventionnés, l’AEFE peut attribuer des subventions de fonctionnement et verser des bourses aux enfants français.